Séjour Xi'an

Chef lieu de la province du Shaanxi, Xi'An avait été capitale de deux grandes dynasties et le point de départ de la route de la Soie.
Toute la région révèle un riche passé historique. Les deux premières capitales, Feng et Hao, des Zhou de l'ouest (1050-771 av J.-C.) ont été localisées à une vingtaine de kilomètres au sud-est. Puis ce fut la naissance de l'état de Qin au VIIème siècle av J.-C., au nord de la ville. Trente-sept générations de princes se succédèrent à la tête de l'état Qin.
Le dernier d'entre eux, Ying Zheng (Shi Huangdi), devenant même le premier empereur de Chine. Cela ne dura cependant qu'une vingtaine d'années. Il mourut en 210 av J.C. et sa capitale ne survécut pas à la guerre de succession qui s'en suivit et dont la vainqueur fut Liu Bang. On raconte que les immenses palais de la ville brûlèrent pendant de nombreuses semaines. Puis il y eut ensuite la fondation de la dynastie des Han et la construction d'une nouvelle capitale, Chang'an (la Paix éternelle), au sud de la précédente.
Cette première capitale compta jusqu'à 250 000 habitants. Chang'an connut son dernier âge d'or sous la dynastie des Tang (618-907).

Ville tolérante, tous les cultes y sont admis. Des bouddhistes côtoient des sectes persanes, tandis qu'en 638 se construit la première église chrétienne de rite nestorien, et un siècle plus tard la première mosquée.

En 755 cependant, une rébellion oblige l'empereur à fuir, la fin des Tang est proche.
Avec la chute de cette dynastie, le Shaanxi perd toute son importance. Ce sont les Ming qui sortiront quelque peu la ville de l'oubli.
En 1368, on lui donna le nom définitif de Xi'an (la Paix de l'ouest).

Aujourd'hui, Xi'an s'enorgueillit d'être une des rares grandes cités de Chine à toujours posséder ses remparts. Ces trente dernières années, la ville a connu un très fort développement. C'est une des villes les plus importantes de Chine.